Kinshasa : plus de 300 enseignants formés sur le tourisme domestique

Plus de 300 personnels enseignants de lukunga ont répondu présents à la session de formation sur le tourisme domestique organisée du lundi 6 au mardi 7 septembre par « Tokende Africa » , une structure oeuvrant pour le développement et la promotion du tourisme en Afrique et particulièrement en RDC.

La salle « Champagnet » de l’Institut Bobokoli a servi de cadre pour cet atelier de renforcement des capacités qui s’inscrit dans le cadre du projet  » Mon pays , Mon Héritage. »

Cette session de formation avait pour but de rendre effective l’éducation touristique populaire en RDC d’où le choix porté sur les enseignants qui constituent les acteurs de base de l’éducation nationale.


 » Nous avions compris que le besoin est énorme parceque le projet vise à renforcer les capacités sur le tourisme. Nous ne visons pas seulement les enseignants mais toute la République étant donné que notre objectif à long terme c’est une éducation touristique populaire . Que les congolais soient capable de respecter l’environnement , le patrimoine , ect. Mais nous nous focalisons d’abord sur les enseignants car ils sont des personnels de base de l’éducation de la RDC. » A dit Marie- Ange Lundu, coordinatrice de la structure  » Tokende Africa « .

De son côté, la sous Proved de Ngaliema 3 qui a donné le go de cet atelier , s’est dite satisfaite de cette initiative et a encouragé les professionnels de la craie blanche de sensibiliser à leur tour leurs apprenants sur la matière apprise.

 » C’est une satisfaction totale puisque si vous voyez le nombre des enseignants qui ont participé c’est impressionnant . Nous encourageons les participant à relayer la matière vue aux élèves et nous espérons que la structure Tokende Africa va à son tour continuer à accompagner les enseignants dans leur travail « . A-t-elle indiqué .

Il sied de préciser qu’à l’issue de cet atelier , les enseignants qui ont bénéficié d’un brevet de participation ont formulé le vœu de voir la matière touristique être inscrite dans le programme national .

C’est ainsi que la coordinatrice de « Tokende Africa » a promis de faire un plaidoyer qui sera soumis aux autorité tant nationales que provinciales afin que toutes les institutions soient capable de comprendre que le besoin est criant . « Nous espérons donc que la matière touristique trouvera sa place dans l’éducation nationale . »

Don Du Ciel TOLENGA

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 vote
Article Rating