RDC : l'église catholique se dit consternée par les propos tenues de Augustin Kabuya à l'endroit de Fridolin Ambongo

les évêques membres de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont évoqué la question liée aux déclarations tenues par le secrétaire général de l’UDPS à l’endroit du cardinal Fridolin Ambongo suite à la prise de position de l’Eglise dans le cadre du processus de désignation du Président de la CENI.

C’était au cours d’un point de presse tenu ce lundi 02 août, que l’abbé Donatien N’shole, a indiqué que les jeunes qui ont attaqué l’archevêché, au lendemain de la diffusion de la vidéo d’Augustin Kabuya, reprenaient ce que ce SG de l’UDPS disait sur la politisation de l’église.

 » nous avons été consternés de voir sur la toile, une vidéo montrant le secrétaire général de l’UDPS monsieur Augustin Kabuya, tenir des propos désobligeants à l’endroit de son Eminence le Cardinal, Archevêque de Kinshasa et de notre secrétaire général  » , dénoncent les évêques.

L’épiscopat note également un grand recul sur le chemin de l’Etat de droit tout rappelant que le cardinal n’a pas une position qui n’est pas celle de la CENCO dans la cadre de sa mission prophétique.

 » la CENCO condamne fermement ces actes de violence inadmissible qui sont une grave atteinte à la liberté religieuse et d’expression mais aussi une entorse à la démocratie. C’est un grand recul sur le chemin de l’Etat de droit auquel aspire le peuple congolais  », dit la déclaration des évêques membres du comité permanent de la CENCO.

Les évêques se sont par la suite interrogés sur la nature de cette attaque au moment où l’église défend l’indépendance de la CENI. Pour eux, l’église ne fait qu’accomplir sa mission prophétique dans la recherche du bien être congolais.

RM

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 vote
Article Rating