RDC : Matata Ponyo affirme avoir été empoisonné

L’ancien premier ministre de la République démocratique du Congo Matata Ponyo a confirmé avoir été empoisonné après qu’il soit placé sous mandat d’arrêt provisoire et relâché ensuite par la justice congolaise.

Ce cadre de la majorité présidentielle de l’époque a annoncé sur tweeter avoir été diagnostiqué positif d’un empoisonnement.

 » à tous les congolais, c’est bien dommage ce qui nous est arrivé. Les résultats des tests préliminaires attestent l’empoisonnement dans notre corps, Union des prières « , indique-t-il ce matin sur les réseaux sociaux.

Juste après qu’il soit escorté par la police la semaine dernière, il a été placé en résidence surveillée. À l’issue de plusieurs heures d’audition, la veille l’homme à la cravate rouge avait pu regagner son domicile kinois.

Il a déjà été mis en cause dans un rapport de l’Inspection générale des finances pour son rôle présumé dans le projet agro-industriel de Bukanga Lonzo, mis en place pendant son passage à la primature.

Augustin Matata Ponyo été ensuite visé par une demande d’autorisation de poursuites du parquet général, voyant ses immunités levées le 5 juillet 2021. Matata Ponyo était soupçonné d’avoir conclu en 2011, lorsqu’il était ministre des Finances, un protocole d’accord en vue de permettre au gouvernement congolais d’indemniser 300 anciens propriétaires de biens zaïrianisés au début des années 1970, sous Mobutu.

RM

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 vote
Article Rating