RDC : pour le G13 la loi adoptée par l'Assemblée nationale concernant la réforme de la CENI est anodine

les députés du G13 , issus de tous les bords politiques estiment que la loi sur la réforme de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), telle que adoptée par l’Assemblée nationale est insatisfaite et enracine les débats.

 » Telle qu’elle est adoptée par l’Assemblée nationale, la loi organique portant organisation et fonctionnement de la CENI ne concourt pas à la tenue des élections libres, démocratiques, crédibles, inclusives et transparentes telles que souhaitées par tous, bien au contraire elle amplifie et enracine les maux décriés, y compris dans le Rapport de la CENI », affirme le G13

Pour les membres du G13, l’Assemblée nationale devrait statuer également sur la commission permanente d’évaluation et de contrôle (COPEC), pour permettre la tenue des élections fiables et transparentes d’autant plus que l’indépendance des membres de la CENI n’a pas été définie suivant un critère objectif.

 » le refus de tout contrôle sur le Bureau de la CENI dont il a été dénoncé le manque de redevabilité et de transparence dans la gestion opérationnelle et financière, crée un conflit d’intérêt au profit du Bureau transformé en juge et partie, échappant à tout contrôle sérieux, effectif et indépendant, comme en 2011 et 2018  » a déclaré le groupe G13

Pour sa part, André Mbata, Président de la commission PAJ au sein de l’Assemblée nationale qui avait rejeté la demande de cette commission, a souligné que C’est l’Assemblée plénière de 15 membres qui exercera le contrôle interne au lieu d’une COPEC.

Il a indiqué que c’est pour ne pas multiplier inutilement les organes et alourdir la machine électorale lors des élections 2023.

RM

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 vote
Article Rating