Goma : Sama Lukonde interdit le retourner de la population sur les sites dévastés par la lave

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a tenu un point de presse lundi 07 juin a Goma où il a déclaré que les sites qui ont été détruits par la lave ne doivent plus être occupés par la population.

Pour le chef du gouvernement, il est important de tirer les conséquences sur les évènements passés. C’est pourquoi, cette décision de ne plus occupé la zone touchée par l’éruption volcanique, est avantageux pour la population de cette contrée dans la mesure où elle ne sera plus jamais aussi proche du danger.


 » Prenant la mesure de la situation, nous avons décidé dès aujourd’hui, du retour progressif des déplacés suivant le plan qui vous sera communiqué par le gouvernement militaire (…). Les lieux qui ont été ravagés par le volcan ne doivent plus être occupés par la population. Nous devons tirer les leçons de l’éruption de 2002 et celle de 2021 pour que plus jamais nos populations ne soient si proches du danger  », a déclaré le Premier ministre

Jean-Michel Sama Lukonde a instruit de ce fait, le ministre de l’Aménagement du territoire de trouver un site pour herberger les personnes ayant perdu leurs domiciles.

Par ailleurs, il a annoncé que les besoins urgents des sinistrés sont estimés à 16 milliards FC qui seront décaissés progressivement dans le cadre du soutien alimentaire et la prise en charge des déplacés.

 » Au niveau des besoins urgents, le ministère des affaires humanitaires et sociales qui est le point focal en coordination avec les humanitaires ont fait une évaluation de 16 milliards FC qui doivent être décaissés progressivement principalement sur l’axe de l’alimentation des déplacés et leur prise en charge  » , a-t-il annoncé.

RM

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 vote
Article Rating