Crise au Maï-Ndombe : Mgr Donatien Bafuidinsoni tire la sonnette d'alarme et appelle la population à l'unité

Dans sa déclaration sur la situation politique de la province, Mgr Donation Bafuidinsoni évêque de diocèse d’Inongo , déplore le climat de conflit au sein de la classe politique qui destabilise la province de Maï-Ndombe.

 » Nous sommes étonnés que devant les enjeux et défis majeurs actuels de développement , la classe politique provinciale choisisse de s’adonner aux querelles et débats stériles, alors même que la situation socio-économique de la population ne fait que se dégrader du jour le jour. » A-t-il déclaré.

A cet égard , Mgr Bafuidinsoni a tiré la sonnette d’alarme en interpellant les filles et fils de Maï-Ndombe, chacun à son niveau de responsabilité , pour un changement profond dans la manière de vouloir servir ou de gérer cette province .

 » Nous exhortons la population de Maï-Ndombe à rester Unie et vigilante pour faire face aux velléités de division de la province. Que tous travaillent dans la cohésion , dans la transparence pour l’intérêt de la province . Sans manipuler et instrumentaliser la population . Recherchez la paix et visez l’intérêt supérieur de la province , en conscience et dans la vérité. » A-t-il lancé.

Il a aussi plaidé pour l’audit par les instances habilitées des ressources et fonds alloués à la province

 » Nous en appelons à un audit urgent et sans complaisance de la gestion des ressources locales et autres fonds alloués à la province par l’Inspection Générale des Finances (IGF) , pour que le respect de lois et du bien commun serve à bâtir tellement un état de droit . » A-t-il ajouté .

Mgr Bafuidinsoni estime cependant qu’il est plus qu’urgent pour les autorités tant nationales que provinciales d’initier des projets de développement de la province de Maï-Ndombe afin « de la sortie de son enclavement et des ténèbres dans lesquelles elle risque d’être plongée encore longtemps, si l’on n’y prend pas garde » .

Rappelons que depuis la décision de la décentralisation des provinces prise par le pouvoir central il y a quelques années, la province de Maï-Ndombe assiste à des querelles de positionnement entre politiciens constituant une menace contre la paix déjà fragile dans cette province qui garde encore frais dans sa mémoire les massacres de Yumbi.

Don Du Ciel TOLENGA

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 vote
Article Rating