RDC : une pétition de déchéance initiée contre Christophe Mboso

Une pétition de déchéance est initiée contre le président du bureau de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo, Christophe Mboso Nkodia. Annonce faite par le député national Willy Bolio Emina, initiateur de ladite motion, au cours d’un point de presse tenu ce mercredi 21 avril 2021 à Kinshasa.

Après la déchéance de Jeanine Mabunda, une nouvelle pétition est initiée contre l’actuel président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso. Le député Willy Bolio l’accuse non seulement d’être un totalitaire, mais lui reproche également le non-respect du règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée nationale et de la Constitution.

 » Il a les germes de la dictature de Mobutu. Il continue à violer le Règlement intérieur, même les motions d’ordre ne sont pas accordées. Il ne protège pas les députés, il doit partir. J’attends avoir la 126ème signature avant de déposer le document. L’avenir de l’Assemblée nationale est non heureux », a-t-il dit devant la presse.

Encore, il a indiqué craindre que l’avenir de cette institution ne soit pas bénéfique pour la population congolaise au moment où le pays est géré par des stagiaires.

 » La pétition est là contre Mboso N’kodia. Elle sera déposée à tout moment dès qu’on aura la dernière signature. Si je trouve la dernière signature, donc la 126ème signature, même pendant que nous serons en plénière, je la dépose. On ne doit pas laisser le pays être géré par des stagiaires  » a martelé Willy Bolio

Par ailleurs, l’élu de Bolobo à Mai-Ndombe estime que Christophe Mboso a dépassé les limites de son pouvoir sur plusieurs dossiers dont celui de l’insécurité à l’Est.

RM

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 vote
Article Rating