Kinshasa : Néron Mbungu frappé par une motion de défiance

Les choses ont mal tourné pour le vice-gouverneur de la ville province de Kinshasa, Néron Mbungu Mbungu après sa récente sortie médiatique.

Quelques députés provinciaux ont initié ce mardi 6 avril une motion de défiance contre le numéro deux de la ville province de Kinshasa.

Il lui est reproché d’avoir tenu des propos dénigrant et irrespectueux à l’endroit de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa.

 » Vous avez tenu des propos désobligeants, irrespectueux notamment à l’égard de l’Assemblée provinciale de kinshasa aux fins de la discréditer, entamer son image et ce, en toute confusion et pour la consommation de l’opinion publique. Attendu que les propos d’extrême gravité visent ou viserait de créer par vous non seulement une crise entre l’Assemblée provinciale et le gouvernement provincial mais aussi et surtout nous les considérons qu’ils ont été tenus en toute violation de l’obligation de réserve qui vous incombe et que vous devriez observer dans le strict respect des dispositions pertinentes prévues en la matière par l’arrêté fixant organisation et fonctionnement du gouvernement provinciale de la ville province de Kinshasa », peut-on lire dans une correspondance adressée au concerné.

En effet, lors de son passage le weekend dernier à l’émission Congo Avenir , Néron Mbungu a affirmé que organe délibérant de Kinshasa se positionne en sous de l’exécutif d’où sa faiblesse dans le contrôle du gouvernement provincial qui gère très mal la ville province de Kinshasa.

Il a aussi prédit l’échec de l’opération Kin Bopeto lancé par son titulaire Gentiny Ngobila car selon lui c’est une opération qui a été lancée sans budget, ni plan.


Il sied de signaler que Néron Mbungu Mbungu a été saisi ce mercredi 7 avril par le bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, afin de présenter ses moyens de défense dans les 48 heures qui viennent.

Don Du Ciel TOLENGA

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 vote
Article Rating