RDC : ODEP dénonce un dépassement des dépenses à la présidence et au gouvernement

Les dépenses de la présidence de la République démocratique du Congo et des services du Premier ministre plombent les maigres finances du pays. C’est ce qu’a dénoncé l’Observation de la dépense publique, (ODEP), une ONG de contrôle citoyen des finances publiques. 

Cette organisation non gouvernementale a fait remarqué que sur les deux premiers mois de l’année, la présidence a atteint la barre de 29,2 millions de dollars, en dépassement de 113% sur son budget initial.

ODEP a également tiré une sonnette d’alarme sur les dépenses pour l’entretien des membres du gouvernement. Elle informe que le pays prends soin de deux premiers ministres en ce moment, le chef du gouvernement sortant Sylvestre Ilunga Ilukamba et le nouveau Premier ministre issue l’Union sacrée de la nation Jean-Michel Sama Lukonde.

Une juxtaposition qui plomb les finances du pays suite à la prise en charge de ce duo, dans une période où le pays vivote dans une précarité laborieuse.

Alors que 4 mois se sont écoulés sans un conseil des ministres, ODEP estime qu’avec ce tableau noir, le pays ne peut pas prétendre mobiliser de si lourde dépense alors que le pays continue à sombrer.

En fin juillet 2020, les états de suivi budgétaire avaient renseigné que les dépenses de la présidence de la République étaient dépassé la moyenne mensuelle 5,070 millions USD.

RM

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 vote
Article Rating