EPST : une commission ad hoc mis en place pour réguler la question des écoles ayant des faux arrêtés

Le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement Primaire Seconde et Technique Willy Bakonga Wilima vient de créer une commission spécifique devant examiner la situation des écoles qui fonctionnent avec des faux arrêtés.

Selon une correspondance rendu publique par le responsable de l’EPST, cette décision est consécutive aux instructions du Premier ministre, chef du gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde qui a exigé la désactivation au ficher paie de toutes les écoles qui fonctionnent illégalement en RDC.

Le ministre en charge des questions éducatives renseigne que cette commission ad hoc aura pour un premier temps la mission de lister toutes les écoles datant de l’époque coloniale et celles datant de la période d’avant la procédure de création par voie d’arrêté.

Ainsi, s’agissant des écoles qui fonctionnent avec des faux arrêtés mais réunissant les conditions requises de viabilité, il est annoncé d’une délégation sera sollicité auprès du Premier ministre enfin de régulariser leur situation administrative.

RM

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 vote
Article Rating