Tragique décès de l' Ambassadeur d'Italie en RDC

C’est ce lundi matin qu’un convoi du Programme Alimentaire Mondiale a été attaqué non loin de la ville de Goma. L’ambassadeur d’Italie, Lucca Attasio et deux autres policiers n’ont pas survécu à leurs blessures.

Cette nouvelle est tombée comme un véritable coup de tonerre dans la communauté diplomatique basée en RDC et provoque une onde de choc au niveau international. Bien plus, cette tragique disparition remet sous les projecteurs la zone trouble de l’Est de la République Démocratique du Congo.

Le jeune ambassadeur italien était connu pour son dynamisme, son intérêt pour la diplomatie de développement. Par un contact très rapproché avec la population congolaise il incarnait la volonté de rapprochement entre la RDC et son pays Natal.

Du côté des affaires étrangères, on se souvient d’un jeune chargé d’affaires a.i. qui parvint à faciliter les réchauffements des relations entre Kinshasa et Rome. Il est mort en mission de service.

Au moment où la RDC amorce le virage de l’Union Sacrée, l’insécurité de plus en plus décriée à l’Est de la République, rappelle qu’il y a visiblement des dossiers non encore résolues. Les groupes armés se sont en effet brutalement multipliés depuis la passation du pouvoir entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi.

Des morts à l’Est, il y en a tous les jours, affirme Evariste, un militant de la société civile qui regrette la disparition du diplomate italien qu’il appreciait particulièrement pour sa distance pudique de la politique. Il espère pourtant que cette tragédie rappelera au monde que des congolais meurent chaque jour par la violence des armes.

Adrien Musudi