Néhémie Mwilanya à l'écoute des mouvements associatifs

Montés au créneau depuis le 16 février 2021, les mouvements associatifs du FCC tiennent mordicus à bousculer l’agenda de la famille politique de Joseph Kabila. Pour plusieurs leaders de ces mouvements de base, il faut tourner la page de l’inconstance politique et écrire un nouveau chapitre du kabilisme.

Armé de la fougue des révolutionnaires et visiblement confortés par la pureté de leur passion pour le kabilisme, les représentants de ces mouvements ont dressé un diagnostic sévère de l’État de santé du FCC, en n’épargnant personne. Pas même la coordination nationale du FCC. Le silence du Coordo nourrit, en effet, de nombreuses interrogations.

A la surprise de nombreux observateurs de la vie politique congolaise, le professeur Néhémie Mwilanya, pourtant retranché dans un silence qui résonne en écho à celui de son mentor, a accepté de recevoir, le, samedi 20 février 2021, les représentants de ces groupes, venus déposer leur mémorandum.

Face à un interlocuteur visiblement disposé à les écouter, les représentants des mouvements associatifs se sont largement livrés sur leurs regrets, leurs préoccupations et leurs attentes. Audacieux, ils ont contraint le Coordonnateur National du FCC à s’exprimer, sans rancune, notamment sur le silence observé au niveau du FCC depuis plusieurs mois.

Certains observateurs estiment que cette dynamique de mouvements associatifs devraient être prise au sérieux. Elle incarne aujourd’hui un cri de détresse de la base nationaliste mais offre, par ailleurs, une bouffée d’oxygène à une famille politique en proie au doute depuis que la tornade Union Sacrée a soufflé.

Le Coordonnateur Néhémie Mwilanya qui semble donc avoir compris le message lancé par ces militants déterminés, a promis de transmettre leur mémorandum à l’autorité morale du FCC, Joseph Kabila, référence reconnue par ces leaders qui ne jurent que par lui.

Selon certaines sources proches de la dynamique et à les entendre sur les médias et les réseaux sociaux, les leaders des mouvements associatifs prépareraient une occupation spectaculaire de terrain. Faut-il lire dans l’accroissement soudain du nombre d’adhésions à ce mouvement, un signe incontestable de son authenticité et de sa crédibilité. Il faut attendre et observer.

Jupiter kinyanga