Kinshasa: La REGIDESO promet d'améliorer la desserte en eau potable

L’accès à l’eau potable est l’un des problèmes majeurs qui rongent la population de Kinshasa.

Il y a de quartiers où l’eau ne jaillit pas du tout. Ici, récipients sur la tête, en file indien , la population est chaque matin obligé de parcourir des distances en vue de trouver de l’eau moyennant une somme d’argent. Eau qui pour la plupart de cas n’est pas du tout potable car les sources et puits d’eaux ne sont pas bien entretenus. C’est un calvaire.

Plusieurs fois , ils ont lancé le S.O.S mais sans succès , au contraire, la REGIDESO envoi quand même les factures alors que l’eau ne jaillit que deux fois le mois dans certains quartiers puis tard la nuit avec une faible pression dans d’autres quartiers où la population doit veiller pour ne pas manquer de quoi boire le matin.

La REGIDESO étant la société publique de desserte en eau potable appelle les Kinois à la patience par rapport à l’amélioration de desserte en eau potable.

Selon Émile LOSAMBO, Directeur de communication de cette entrepris, la REGIDESO rencontre les difficultés de servir tout le monde parce que la plus grande Usine de production de l’eau est en panne.

« Actuellement il n’y a pas d’eau à Kinshasa parce que l’usine de Ndjili qui est la plus grande qui donne plus de 60% de l’eau dans le réseau de Kinshasa a des problèmes. Quatres pompes posent problèmes à son captage » . A-t-il expliqué.

Il rassure par ailleurs que les traveaux sont amorcés pour nettoyer ce captage mais aussi deux grandes usines qui aideront à l’amélioration de cette situation sont en pleine construction et seront inaugurées d’ici le mois de décembre de l’année en cours.

En attendant, pour palier à cette situation, REGIDESO demande aux kinois d’achèter l’eau potable du camion-citerne en appelant au 4020.

Et demande cependant à ses clients de régulièrement payer les factures et à l’Etat congolais de payer sa dette de plus de 300 milliard de francs Congolais.

Don du ciel TOLENGA