RDC/Monusco : la Guinéenne Bintou Keita prend la tête de la Monusco

La Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation de la République démocratique du Congo ( Monusco) a une nouvelle cheffe.

La Guinéenne, Bintou Keïta, vient d’être nommée à ce poste d’envoyée spéciale à Kinshasa. Elle succédera le mois prochain à l’Algérienne Leila Zerrougui, qui l’a occupé pendant trois ans.


Après deux postes successifs de sous-secrétaire générale, prendre la tête de la plus importante mission onusienne, la Monusco, est une étape logique de sa carrière.

Le SG de l’ONU, Antonio Guterres a pour cette occasion exprimé sa profonde reconnaissance à Leïla Zerrougui, qui laisse les troupes onusiennes au moment où la majorité des Congolais exige leur retrait suite à la persistance de l’activisme des groupes armés dans l’Est de la RDC.


Pour rappel, Bintou Keita qui a rejoint les Nations Unies en 1989. Depuis 2015, elle occupait le poste de remrésentante spéciale conjointe adjointe auprès de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD).


Avant cela, elle a travaillé en tant que responsable de la gestion de la crise de l’Ebola pour la Sierra Leone, chef de cabinet et directrice des opérations auprès de la Mission des Nations Unies pour l’action d’urgence contre l’Ebola (MINUAUCE) de 2014 à 2015.

RM