UA : les chefs d'Etat réfléchissent sur la création d’un vaccin contre la Covid-19

Moins impacté que le reste du monde, l’Afrique réfléchit déjà sur les dispositions concernant la création d’un vaccin contre le coronavirus, une pandémie qui visiblement est loin d’être endigué touchant plus de 54 pays depuis la découverte du premier cas en Égypte au mois de février 2020.

Comptant aujourd’hui plus de 64 790 décès confirmés, l’Afrique veut par conséquent se lancer dans les réflexions devant aboutir à la production d’un vaccin pour mettre fin au ravage de la Covid-19.


C’est dans ce cadre que le président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi a pris part par visioconférence ce mercredi 13 janvier à la réunion du bureau de la conférence des chefs d’État et de Gouvernement de l’Union Africaine.

D’après la presse présidentielle, Cette rencontre a tourné essentiellement autour des arrangements de financement et de déploiement du vaccin contre la Covid-19 dans le cadre de la collaboration d’envergure mondiale dénommée « Access to Covid19 Tools accelerator »

Le 1 janvier 2021, le continent africain compte 64 790 décès confirmés et 2 280 488 guérisons pour 2 728 602 cas enregistrés, selon le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine. Mais les indices indiquant que ce bilan est fortement sous-estimé se multiplient. L’Afrique du Sud est le pays le plus touché par l’épidémie avec 1 057 161 cas déclarés et 28 469 morts.

La République démocratique du Congo de son côté a déjà dépassé la barre des 20.000 personnes atteintes du coronavirus.

RM