Assemblée nationale : trois pétitions lancées contre le bureau d’âge

Trois pétitions ont été déposées contre le bureau d’âge de la chambre basse du Parlement le lundi 11 janvier 2021. Ces documents ont été déposés chez un huissier de justice à l’Assemblée nationale, pour signifier aux membres du bureau.

En pleine période de la session extraordinaire, la nouvelle est tombée. C’est un épisode de plus dans la crise politique qui secoue actuellement la République démocratique du Congo.

Le parti d’origine de l’ancien chef de l’Etat Joseph Kabila, Parti du Peuple pour la Reconstruire et la démocratique (PPRD), ne veut pas reculer. Il a donné son feu vert contre le bureau d’âge provisoirement installé à la suite de la destitution du bureau Mabunda.

D’ailleurs, semblerait-il, que c’est une carte du PPRD pour contrecarrer le plan du président de la République Félix Tshisekedi jugé anticonstitutionnel depuis son initiation, enfin de récupérer le spectre de la chambre basse du parlement.

Les trois pétitions comptent au total 419 signatures. la première pétition contre le président du bureau, Christophe Mboso N’kodia initiée par le député national, Joseph Kokonyangi, a été signée par 139 députés. 


Secundo, celle contre le rapporteur Gaël Bussa Ombambule initiée par le député Rubin Bukanga a recueilli 140 signatures.

Et la dernière pétition contre la questeure,  Aminata Namasia, initiée par le député André Thambwe Katambwe, qui a recueilli aussi 140 signatures. 

A regarder de ce qui passe, c’est une bataille rangée entre pro-Tshisekedi et pro-Kabila au prix de l’institution ‘’Parlement’’ qui représente un enjeu stratégique pour les deux camps.

RM