Assemblée nationale : le Premier ministre visé par une motion de censure

Il se murmure au sein de l’Assemblée, l’existence d’une motion de censure visant la chute du duc, chef du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Les députés nationaux de l’Union sacrée, veulent jouer un grand coût en renversant le gouvernement avant la fin de la session extraordinaire en cours.

D’après des spéculations confirmées chez certaines sources au sein de la chambre basse du Parlement, il existe bel est bien une motion de censure qui vient d’être déclenchée.


Des signatures des parlementaires pro-Tshisekedi (membres de l’Union sacrée) sont entrain d’être récoltées pour faire tomber Sylvestre Ilunga et son équipe à travers une motion de censure qui sera déposée très bientôt au bureau provisoire de la Chambre basse du Parlement.


 » Une motion de censure le Premier ministre et son gouvernement en gestation à l’Assemblée nationale. Une semaine déterminante pour l’avenir du pays. Tous ensemble, tous mobilisés », a-t-on appris des sources.

Alors qu’un volte-face sérieux continue à battre son plein autour de ce sujet à l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, président du bureau d’âge avait annoncé dans sa communication à l’ouverture de la plénière du lundi dernier qu’il n’y aura pas de pétition contre le chef du gouvernement

‘’Visiblement le trône de Sylvestre Ilunga vaut de l’or au sein d’un gouvernement bicéphale, dont l’idée de chaque bloc réside dans le maintien du pouvoir pour des fins spécifiques, qui manifestement depuis plus d’un demi siècle, le peuple congolais n’en bénéficie pas’’ a déclaré une des sources.

RM