RDC/reprise des cours : un challenge à gagner pour Willy Bakonga

La reprise des cours en République démocratique du Congo demeure une impasse pour le ministère d’Etat, ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique Willy Bakonga. Face à la recrudescence de la Covid-19, qui manifestement semble être loin d’être endigué, le numéro 1 de l’EPST est appelé à poursuivre à contre vent l’enseignement des élèves en RDC.

Une semaine après avoir prolongé la reprise des cours, Willy Bakonga rencontrera pour une énième fois le Secrétariat Technique Multisectoriel de la Riposte contre la Covid-19, la semaine prochaine.

Cette nouvelle rencontre aura pour but la réévaluation de la situation sanitaire, enfin de statuer probablement l’option finale en ce qui concerne la reprise de cours ou pas en RDC

Face à une situation qui est loin d’être endigué, Willy Bakonga se voit faire face à un dilemme. D’une part, la satisfaction des élèves à pouvoir regagner le chemin de l’école, d’autre part, la soumission et le respect des décisions prises par le service de lutte contre la Covid19, sur l’impossibilité à réouvrir les écoles.

D’après une source proche du ministère, c’est pour la préservation de la vie des élèves, et surtout celle des parents et professeurs, que les portes des établissements publics et privés restent encore fermer.

‘’Les enfants manifestent des cellules plus résistantes que les personnes âgées qui sont les parents et les enseignants, censées être au cœur de lutte contre la Covid-19. Les enfants sont majoritairement asymptomatiques. C’est-à-dire qu’ils ne présentent pas de symptômes, mais sont quand même porteur de virus. Des porteurs saint. S’il y’a contact avec des professeurs et des parents à la maison, il y aura un très grand risque de propagation’’ a t-elle déclaré

Ainsi, au regard du danger d’une année blanche, il a été convenu par Willy Bakonga de renforcer et de consolider l’enseignement à distance et d’institutionnaliser cette méthode qui a déjà fait ses preuves sous d’autres cieux.

Ce que veut les élèves

D’après les avis recueillis par la rédaction Congopolitis.net, plusieurs élèves estiment que le rythme de vie congolais avant et pendant la Covid-19, n’a nullement changé.

Il est observé les mêmes engouements dans les grandes altères et les points chaud de la ville comme auparavant. De ce fait, ils demandent au gouvernement la reprise des cours car leur avenir en dépend.

‘’les bars sont ouverts, les salles des fêtes sont opérationnelles malgré le couvre-feu. Tout est fonctionnel en dehors des écoles qui restent fermées jusqu’à maintenant. Notre avenir dépend de nos études et nous demandons la réouverture de nos écoles’’ a déclaré une écolière de la capitale

Notons que les établissements scolaires ont fermé les portes après les décisions prises par le Président de la République, Félix Tshisekedi, pour lutter contre la deuxième vague de la pandémie de la Covid-19.

RM