RDC :le gouvernement sauvegarde le cadre macro-économique (CCE)

Le Chef du Gouvernement Sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA a présidé mercredi 30 Décembre 2020 la dernière réunion du Comité de Conjoncture Économique élargie aux Délégués de l’ANEP et à ceux de la FEC pour l’année 2020.Selon le Vice 1 er Ministre Ministre du Budget Jean Baudouin Mayo qui a fait le point de cette séance, deux sujets ont été examinés, d’abord la note de conjoncture économique présentée par la Vice première Ministre Ministre du Plan Elysée MUNEMBWE et la note relative à la situation du secteur minier présentée par le Ministre Willy KITOBO.

En ce qui concerne la note de conjoncture économique,il a été relevé que la RDC a réintégrer l’AGOA  depuis le 22 Décembre dernier après 10 ans d’exclusion.

« Sur le  plan de l’inflation,les membres du Comité de Conjoncture Économique notent une accélération du rythme de formation des prix dûe aux festivités de fin d’année, toutefois dans les proportions compatibles » a précisé le VPM jean Baudouin Mayo. Et l’inflation annuelle se situe autour de 15 % , alors que le Gouvernement Central s’est fixé un objectif de 7 %,ceci s’explique par les effets de la Pandémie de la COVID 19.

Les efforts du Gouvernement ILUNKAMBA sont donc appréciables sous le Management du Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba sur la maîtrise du Cadre macro économique. En ce qui concerne le taux de change,le Franc Congolais est demeuré stable autour de 1900 FC le dollar à l’officiel et autour de 2000 au parallèle, c’est grâce au Pacte Économique qui a été signé entre le Ministère du Budget,Celui des Finances et la Banque Centrale du Congo sous l’autorité du Chef du Gouvernement Central.

Toutefois, reconnaît le VPM du Plan,le Gouvernement ILUNKAMBA a réalisé un déficit budgétaire autour de 903 milliards des Francs Congolais à cause toujours des effets de la Pandémie de la COVID 19 sur l’économie nationale. Ce déficit a été totalement résorbé par les financements de la Banque Centrale du Congo,les Bons du trésor et les appuis budgétaires du FMI,le Fonds Monétaire International.

Le Premier Ministre ILUNGA ILUNKAMBA en a profité pour remercier le Fonds Monétaire International pour son soutien apporté aux finances de l’État Congolais.Il a été également constaté la baisse des exportations par rapport au volume considérable des importations surtout des produits viviers.

Pour ce qui est du Secteur Minier,les membres du comité de Conjoncture Économique ont noté que la RDC a réalisé des grandes productions autour d’un million 400 mille Tonnes de Cuivres  par rapport à l’année 2019 avec un prix de 7 millions 800 mille dollars  américains la Tonne Métrique.

En revanche, les exportations des produits miniers ont quelque peu baissé. Le Cobalt dont le prix se situe à 32 mille dollars américains la Tonne Métrique se comporte bien sur le marché.

Edwige Iyakwa