RDC-Consultations lancées par Fatshi :le FCC attend recueillir les détails avant de se prononcer

Comme annoncé par son Directeur de Cabinet Eberande Kolongele, le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi s’est adressé à la nation vendredi 23 octobre 2020. Dans sa communication, le numéro Un congolais a annoncé des consultations avec les leaders politiques et sociaux. Ces consultations, a-t-il souligné, visent la refondation de l’action gouvernementale autour des principes de participation à la gestion du pays.

En réaction à cette annonce de Félix Antoine Tshisekedi, la première force politique de la RDC, le front commun pour le Congo attend d’abord recueillir les détails sur cette question avant de se prononcer.

« Le FCC s´abstient de tout commentaire sur le message fait à la Nation par le Chef de l´Etat ce jour. Il fera connaitre sa position officielle incessamment après en avoir receuilli les détails »lit-on dans un communiqué de presse rendu public par sa cellule de communication.

D’après certaines indiscrétions, a-t-on appris, les membres du front commun pour le Congo sauf changement de dernière minute, vont une fois de plus de se réunir ce samedi 24 octobre 2020 autour de son coordonnateur Néhémie Mwilanya Wilondja. Il sera question pour les proches de Joseph Kabila Kabange de fixer l’opinion sur leur position en rapport avec les consultation annoncées pour le début de la semaine prochaine.

À l’heure actuelle, un climat malsain règne au sein de la coalition FCC-CACH. Les récentes nominations à la Cour Constitutionnelle seraient à la base de cette crise. Pour la plateforme chère au Sénateur à Vie Joseph Kabila Kabange, ces ordonnances sont inconstitutionnelles.

Refusant de cautionner toute violation intentionnelle et manifeste de la constitution, le FCC avait appelé le peuple à s’opposer à cette dérive. Tout en invitant la communauté internationale à tirer toutes les conséquences.

Éden Kanangila