RDC-Budget 2021:les dernières retouches du gouvernement

Le Gouvernement de la République démocratique du Congo dirigé par le professeur Sylvestre Ilunga Ilunkamba va adopter incessamment le projet de loi de finances de l’exercice 2021 qui sera ensuite déposé au Parlement (Assemblée nationale et Sénat). La question a été abordée mercredi 07 octobre 20020 au cours d’une séance de travail chapeautée par le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, à laquelle ont pris part les membres du gouvernement central.

D’après le VPM, Ministre du Budget Jean-Baudouin Mayo qui s’est confié à la presse à l’issue de cette séance de travail, cette réunion fait suite à la décision prise lors du conseil des ministres qui avait adopté la préfiguration du budget 2021.

« Il avait été demandé au Premier Ministre et Chef du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba d’assurer la coordination, de réunir les différents membres du gouvernement pour que chacun puisse voir ce qui a été prévu pour son secteur tant en terme des recettes qu’en terme des dépenses »a-t-il fait savoir dans sa restitution.

À lui d’ajouter « Le Premier Ministre nous a demandé de prendre en compte toutes les remarques et observations ainsi que les contributions des collègues membres du gouvernement pour que rapidement nous puissions sortir le projet de loi de finances ainsi que toutes ses annexes qui seront présentés au conseil des ministres du vendredi de la semaine prochaine pour son adoption ».

Cependant, même si le montant exact n’est pas connu, nombre d’observateurs espèrent que le gouvernement Congolais qui reste optimiste sur la signature d’un programme d’appui avec le FMI, présentera à l’assemblée nationale un budget réaliste telque recommandé par le Fonds Monétaire international. Ce qui n’était pas le cas l’année passée rappelle l’économiste Nathan Ngoyi, 11 milliards de dollars américains, un budget historiquement haut qui prévoyait que les recettes publiques allaient doubler sans véritable réforme. « C’est le scénario à éviter »espère cet expert des questions économiques.

Rappelons-le, le conseil des Ministres a adopté la préfiguration de l’avant-projet de Loi de finances de l’exercice 2021. Cette validation était intervenue, le 18 septembre dernier. D’après le Ministre du Budget, qui l’avait présenté au Conseil des Ministres, cette préfiguration budgétaire a été élaboré dans un contexte post-Covid et dans lequel le Gouvernement doit proposer des réponses susceptibles.

« Il doit de relever l’économie en vue de soutenir la croissance, améliorer la résilience sociale et économique face à d’éventuels chocs endogènes et exogènes »avait soutenu le patron du Budget.

Clément Muamba Mulembue