RDC: Signature de trois accords d'appuis budgétaires de la BAD

Au nom du gouvernement de la République démocratique du Congo, le Ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a procédé, ce mercredi 07 octobre 2020, à la signature dans son cabinet de travail de trois accords de financement d’une valeur de 142 millions Usd en termes d’appuis budgétaires de la Banque Africaine de développement (BAD). Il s’agit d’un accord de prêt FAD (Fonds africain de développement) de 43.622.400 Usd; d’un protocole d’accord FAD de 60.506.200 Usd et; d’un protocole d’accord FAT (Fonds d’appui à la transition) de 37.871.000 Usd.

A cette occasion, Kouassi Akoupo représentant pays de la Banque Africaine indique que cette signature marque l’engagement de son institution à soutenir le Gouvernement congolais dans son effort de développement.

« Cet appui budgétaire comporte une part importante de don, soit 100 millions Usd, le reste, 42 millions Usd étant libellé en prêt. Cet appui budgétaire doit servir à réduire les effets négatifs de Covid-19 sur l’économie congolaise, tout en appuyant les actions dans le secteur de la santé »a-t-il précisé dans son mot de circonstance.

Pour sa part, le Ministre des Finances José Sele Yalaghuli a rappelé que cet appui budgétaire de la BAD vient en soutien aux efforts du Gouvernement pour atténuer les effets pervers de Covid-19, en termes d’accompagnement du système sanitaire congolais et du soutien à la mise en œuvre du programme d’urgence du Gouvernement d’atténuation des effets de Covid-19.

Pour toutes ces raisons, l’argentier congolais José Sele Yalaghuli a remercié la BAD pour ses efforts en vue de soutenir le travail de développement de la RDC. Aussi, a-t-il félicité, les équipes techniques du Gouvernement qui ont travaillé sur ce projet. Compte tenu de l’urgence, José Sele Yalaghuli espère une célérité dans le décaissement de ces fonds pour combler le déficit du Trésor.

« Nous devons tout faire pour rencontrer l’ambition affichée par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi « , à dit le Ministre des Finances, rappelant que cet appui budgétaire de la BAD vient aider à la concrétisation de la vision du Chef de l’Etat pour atténuer le plus possible les effets néfastes du Covid-19.

Il sied de noter que le programme se décline en deux composantes, à savoir : (i) appui à la résilience riposte sanitaire et à l’atténuation des effets économiques et sociaux de la pandémie et; (ii) soutien à la résilience des entreprises et à la relance économique.

Rappelons-le, le 23 septembre dernier, le Conseil d’administration de la Banque Africaine de Développement a approuvé, à travers son Conseil d’administration, le Programme d’appui budgétaire en réponse à la crise de Covid-19 (PABRC), avec un soutien financier de 100 millions d’Unités de compte, équivalent à 142 millions de dollars américains, en faveur de la République Démocratique du Congo.

Cette enveloppe est destinée principalement à combler le déficit budgétaire des années 2020 et 2021.
Le montant vise à soutenir la riposte sanitaire et sociale face à la crise liée au Covid-19 et à atténuer l’impact économique sur les secteurs productifs, afin de permettre une relance économique rapide post-crise.

Clément Muamba