RDC: Tête-à-tête Joseph Kabila et Leila Zerrougui ce samedi

Dans le cadre de ses bons offices, la Représentante Spéciale du SG de l’ONU Leila Zerrougui a échangé cet après midi (samedi 12 septembre 2020) à Kinshasa avec le Président Honoraire Joseph Kabila Kabange.

D’après l’entourage de Joseph Kabila Kabange, les deux personnalités ont évoqué la situation politique et sécuritaire du moment ainsi que des questions relatives au mandat de la MONUSCO en République démocratique du Congo.

La Patronne de la MONUSCO, rappelons-le, échange depuis quelques jours avec les autorités de la République démocratique du Congo pour être sur la même longueur d’onde avec le conseil de sécurité des Nations-Unies pour voir quelles sont les prochaines étapes du retrait de la MONUSCO sur le sol congolais afin d’élaborer un rapport qu’elle présentera au Secrétaire général des Nations-Unies à la fin de cette année.

Les Nations unies sont présentes en RDC depuis une vingtaine d’années et la Monusco, avec ses quelque 16.000 Casques bleus, représente l’une de ses missions actuelles les plus importantes et les plus coûteuses.

S’agissant de la situation politique, analysent certains observateurs,les deux personnalités ont évoqué la prochaine session parlementaire qui s’ouvrira déjà ce mardi 15 septembre 2020 dans les deux chambres du parlement. Bien que budgétaire, ont-ils rappelé, certaines matières politiques constituant des arriérés législatifs devront être abordées notamment les lois Minaku-Sakata, le dossier CENI, les réformes électorales et autres dossiers où la majorité de députés nationaux devront se prononcer pour la tenue des élections prévues en 2023.

Occasion pour la Patronne de la MONUSCO, a-t-on appris, de plaider auprès du chef de la majorité parlementaire de maintenir un dialogue permanent au sein de la coalition FCC-CACH pour éviter des tensions à répétition.

À l’heure actuelle, malgré les divergences et tensions au sein de la coalition FCC-CACH, Félix Antoine Tshisekedi et Joseph Kabila Kabange espèrent maintenir la coalition jusqu’à la fin de la législature.

Adèle Kahiba