Mécanisme Régional de Suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba: L'heure du bilan a sonné

Kinshasa, la Capitale de la République Démocratique du Congo accueillira le 24 février 2020 le 10e sommet des chefs d’État du Mécanisme Régional de Suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba pour la Paix, la Sécurité et la Coopération pour la République Démocratique du Congo et la Région des Grands Lacs.

À en croire le compte rendu de la 20e réunion du conseil des ministres tenue vendredi 07 février à la Cité de l’Union Africaine sous la direction du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, ce sommet sera précédé par la rencontre des Ministres des Affaires Etrangères et sera ainsi l’occasion, pour la RDC, de faire un bilan du chemin parcouru, des projets réalisés, mais aussi des défis qui restent encore à relever dans la mise en œuvre des engagements pris au titre de l’Accord-cadre en matière de paix et de sécurité, et notamment en matière de développement et de coopération régionale.

Ce grand rendez-vous diplomatique ajoute-t-il, connaîtra la participation de plusieurs invités de marque et de personnalités internationales de très haut rang, exigera une préparation spéciale dans tous les domaines.

A ce sujet, poursuit-il, un COMITE préparatoire,composé des experts désignés par différents Ministères directement concernés, a été mis en place, sous l’Autorité de Madame le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères Marie Tumba Nzeza.

Il a abouti à la constitution d’un Comité d’organisation reparti en neuf commissions. Ce Comité a procédé à l’évaluation du budget nécessaire à l’organisation. Le Conseil des Ministres a adopté ce budget. Une recommandation concernant le format de ce forum a été proposé par le Conseil des Ministres.

Le Mécanisme National de Suivi de l’Accord Cadre d’Addis-Abeba, chapeauté par Claude Ibalanky Ekolomba s’est engagé comme son mentor Félix Antoine Tshisekedi à restaurer la paix en République Démocratique du Congo. Conscient de cette charge, son regard depuis son entrée en fonction, est rivé vers la diplomatie, la sécurité, la défense, la paix mais aussi et surtout le développement de toute la Région des Grands Lacs.

Pour rappel, le Mécanisme National de suivi et de supervision de la mise en œuvre des engagements souscrits aux termes de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République Démocratique du Congo et la Région. Le MNS est une structure politico-technique placée sous l’autorité du Président de la République qui consiste à assurer l’accompagnement et la supervision de la mise en œuvre des engagements nationaux souscrits par le Président de la République honoraire Joseph Kabila Kabange le 24 février 2013 à Addis-Abeba, Capitale de l’Ethiopie.

Clément Muamba

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de