Réglementation des escortes : un projet de décret sous examen

Conseil des ministres RDC

Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présidé, vendredi 4 octobre 2019, la 4e réunion du Conseil des ministres à l’immeuble du Gouvernement. Parmi les matières traitées, figure entre autres la règlementation des escortes policières, militaires et civiles dont le projet de décret est sous examen.

En effet, rapporte le compte-rendu, le Premier Ministre a rencontré à Kinshasa, au courant du mois de septembre 2019, des délégués du FMI et de la Banque Mondiale. D’après le porte-parole du Gouvernement, Jolino Makelele, l’on peut retenir de ces rencontres que :

1. l’examen des facilités élargies sera examiné ultérieurement ;

2. le FMI examinera dans six mois un programme à court terme avec le Gouvernement ;

3. la mobilisation des ressources en rapport avec l’épidémie à virus EBOLA est renvoyée à plus tard étant donné que d’autres partenaires sont déjà intervenus.

A ce sujet, a-t-il précisé, le Premier Ministre a insisté pour que les dossiers à discuter avec les Institutions de Bretton-Woods soient minutieusement préparés au niveau des instances politiques de manière à tracer des orientations claires pour les travaux des experts. C’est ainsi qu’il a demandé aux Ministres de préparer d’ores et déjà les missions à venir.

Le VPM en charge de l’intérieur, Gilbert Kankonde, a proposé un décret portant règlementation des escortes des autorités militaires, policières et civiles en RDC. Ce projet a été renvoyé à l’examen préalable de la commission interministérielle permanente compétente avant délibération en Conseil des ministres.

Le gouvernement de la République veut accélérer le processus d’identification de la population. Le nouvel exécutif dirigé par le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a décidé d’allouer une somme de 1.045.297 millions de dollars pour travailler sur le recensement et ne pas perdre les financements déjà intervenus dans ce projet.

D’après le compte-rendu lu sur la chaîne nationale, après examen, le Conseil des ministres, tout en reconnaissant la pertinence des motivations économiques à la base, décide que la question des matières premières soit rapidement approfondie dans ses aspects juridiques afin qu’il décide de son adoption. Cela fait suite à la demande du ministre de tutelle, Willy Kitobo, qui a proposé des mesures urgentes pour la sauvegarde de certaines matières premières.

Pour sa part, le Ministre d’État à L’EPST a fait remarquer qu’il y a un afflux important de nouveaux élèves dans l’enseignement public. De ce fait, le Conseil des ministres a décidé de la mise sur pied d’une commission chargée de suivi de l’ensemble de la gratuité de l’enseignement à la base.

Au cours de cette 4e réunion du Conseil des ministres, le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a insisté sur la franche collaboration entre les membres du gouvernement tant au niveau de la transversalité des matières qu’à celui des ministères entre les titulaires des départements et leurs adjoints, afin de garantir l’efficacité dans l’exécution du programme gouvernemental.

Les états des lieux des ministères ont été adoptés moyennant complément éventuel d’autres éléments à transmettre au Secrétaire Général du Gouvernement par les Ministres.

Clément Muamba

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de
Live tweets

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/bahati-lukwebo-et-thambwe-mwamba-lheure-du-duel/
#RDC #Senat #Elections2019 #Kinshasa #FCC #AFDC-A

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/le-desistement-de-guy-loando-balise-la-voie-a-eric-rubuye-comme-futur-questeur/
#RDC #Senat #Elections2019

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/26/formation-du-gouvernement-fini-le-suspense/
#RDC #gouvernement #tshisekedi #kabila

Load More...