Le gouvernement tient à revoir à la hausse le projet du Budget 2020

Ilunga Ilunkamba Actes d'engagements signé

Après la réunion conjoncturelle du gouvernement le mardi 2 octobre dernier à la primature, il a été annoncé que le projet de Budget approuvé dans un premier temps à 7,0 milliards de dollars américains, devait être à nouveau réétudié lors de la 4e réunion du Conseil des ministres du vendredi 4 octobre dernier. A en croire le compte-rendu de ladite réunion, cette seconde lecture du projet du Budget n’a pas eu lieu. Mais des sources proches de ce dossier renseignent que ce sujet était au cœur des discussions avant de l’adopter définitivement.

En toile de fonds, le gouvernement de la République veut prendre en compte certaines recommandations du Fonds monétaire international (FMI) et les critiques tant de l’opposition que de la société civile.

Selon des sources proches du ministère du Budget, le document pourrait être prêt dans une dizaine de jours afin de le déposer au bureau de la chambre basse du Parlement. Ceci etant, le retard dans la présentation dudit projet serait notamment dû à une volonté de le revoir à la hausse.

Les discussions se poursuivent, a-t-on appris, dans le but d’intégrer dans ce projet de loi des Finances, les recettes extérieures dont les appuis budgétaires.

Il sied de noter qu’au regard des promesses faites par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi durant son premier mandat, des voix s’étaient levées pour décrier la taille de l’avant-projet de loi des Finances du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba qui s’élève à 7 milliards, le qualifiant d’insignifiant. D’autres ont estimé qu’il n’y a pas rupture dans ce secteur avec l’ancien régime de Joseph Kabila.

Les deux Chambres du Parlement qui ont ouvert la session ordinaire de septembre attendent impatiemment ce projet de loi des Finances pour examen et adoption.

Clément Muamba

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de