Le Gouvernement s'engage à récupérer les salaires des agents fictifs au profit du trésor public

Ilunga Ilunkamba

Le gouvernement s’est engagé à récupérer 6 milliards de Francs congolais de 5.238 agents fictifs répertoriés au cours du processus d’assainissement du fichier de la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat, a indiqué le président du comité de suivi de cette paie, Jean-Louis Kayembe Wa Kayembe, à l’issue d’une séance de travail avec le vice-premier ministre, ministre en charge du Budget, Jean-Baudouin Mayo Mambeke.

En effet, Jean Louis Kayembe, cité dans une dépêche de l’ACP ce vendredi 27 septembre 2019, a indiqué que la commission permanente chargée de la certification des résultats des missions de contrôle de la paie dont il est membre, a présenté au ministre du Budget le procès-verbal résultant du 3ème atelier de validation des rapports des opérateurs de paie des agents et fonctionnaires non identifiés qui a été effectué par les experts.

« Nous avons donné un moratoire de 3 mois à l’issue duquel le trésor public devra récupérer 6 milliards de FC pour être affectés aux investissements productifs et aux autres secteurs, précisant que l’argent de 4000 autres agents seront bloqués jusque fin décembre 2019 et devra impacter positivement au budget de l’Etat, a jouté M. Kayembe.

Pour sa part, le ministre du Budget a salué les efforts fournis par cette commission chargée de la maitrise des effectifs et de la masse salariale.

Pour lui, les résultats de ce travail permettront de mettre fin à la fraude qui a longtemps fait souffrir les économies congolaises, indiquant que c’est de cette manière qu’il faut appliquer la justice sociale.

À l’heure actuelle, le 3ème atelier de validation des opérateurs de la paie des agents et fonctionnaires non identifiés avait révélé que 10.000 agents administratifs non identifiés ont été répertoriés jusqu’en 2011.

Il sied de noter que ce toilettage intervient au moment où le Gouvernement Ilunga Ilunkamba est entrain de préparer la loi des finances pour l’exercice 2020.

Clément Muamba

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de