Kongo Central : Le FCC dépêche une mission urgente en vue de s’enquérir de la situation politique

FCC en mission au Kongo central

Le Front commun pour le Congo, plateforme chère au Sénateur à vie Joseph Kabila Kabange suit de très près la situation politique de la province du Kongo Central. C’est dans cette optique qu’une délégation a été dépêchée sur place.

En effet, du 22 au 25 septembre, une mission urgente accordée à un groupe de cadres du Front Commun pour Congo (FCC) en vue de s’enquérir de la situation politique du gouvernorat sur place au Kongo Central.

À en croire l’ordre de mission signé ce samedi 21 septembre 2019, le coordonnateur de ladite plate-forme, le député national Nehemie Mwilanya Wilondja a dépêché entre autre Jean Kimbunda, représentant du PPRD, Madame. Nelly Mwinga de ACO, Roger Mwaka du Centre, Shadrack Baitsura du regroupement AAB, et Marie Nyange du regroupement AAA.

Pour ce faire, conduite par Maître Constant Mutamba, représentant de la coordination du FCC quitte Kinshasa ce dimanche 22 septembre 2019 à destination de Matadi où se déroulera cette urgente mission d’inspection sur le scandale des vidéos sexuels impliquant le vice gouverneur et une assistante du gouverneur circulant sur la toile.

Il sied de signaler qu’avant cet ordre de mission, dans une correspondance datée de jeudi 19 septembre, signée par le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde Malamba, le gouverneur de la province du Kongo Central Atou Matubuana et son vice, Justin Luemba, étaient autorisés de regagner la province pour se mettre à la disposition de l’Assemblée provinciale dans l’objectif de vider la procédure législative appropriée. Déjà ce lundi 23 septembre 2019, les députés de cette province vont siéger en session extraordinaire pour décider s’ils autorisent ou pas les poursuites contre le gouverneur Atou Matubuana suite au réquisitoire du procureur général près la cour de cassation.

Rappelons-le, le Front commun pour le Congo (FCC) a retiré le samedi 31 août 2019 sa confiance au gouverneur et vice-gouverneur de la province du Kongo-Central, leur demandant de déposer immédiatement leurs démissions.

La plate-forme politique de l’ex-président Joseph Kabila reproche aux concernés ce scandale des vidéos d’ébats sexuels implinquant le vice-gouverneur et une assistante du gouverneur et qui circulent sur les réseaux sociaux.

Le FCC dit avoir retiré totalement sa confiance et son soutien politique au gouverneur et vice-gouverneur du Kongo-Central.

Sur place, les proches du gouverneur Atou Matubuana n’avaient pas bien accueilli cette position du Front commun pour le Congo, justifiant que Atou Matubuana et son colistier étaient élus comme des indépendants et non sous le label du front commun pour le Congo. Et l’on apprend que ce feuilleton prend de plus en plus d’autres tournures visant à diviser les enfants de cette province.

Clément Muamba

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de
Live tweets

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/bahati-lukwebo-et-thambwe-mwamba-lheure-du-duel/
#RDC #Senat #Elections2019 #Kinshasa #FCC #AFDC-A

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/le-desistement-de-guy-loando-balise-la-voie-a-eric-rubuye-comme-futur-questeur/
#RDC #Senat #Elections2019

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/26/formation-du-gouvernement-fini-le-suspense/
#RDC #gouvernement #tshisekedi #kabila

Load More...