Mauvais temps entre Fatshi et Vital : vers un crash au CACH

Vital Kamarhe et Felix Tshisekedi CASH

L’aéronef du Cap pour le changement (CACH), piloté par Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, traverse un mauvais temps qui, si l’on ne fait pas attention, risque de connaître un crash.

Le principal problème que connaît cet appareil politique est bel et bien la fameuse affaire de détournement de 15 millions $ qu’on impute à Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’État Félix Tshisekedi.

Ce dernier a gardé un silence inquiétant depuis le début de ce dossier, ce qui a fait croire à une certaine opinion qu’il serait impliqué dans le deal.

Le FCC veut voir clair sur ce feuilleton. Quelques organisations ont saisi Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale, pour importer la question à la Chambre basse du Parlement. Des mouvements citoyens mènent des actions dans le même sens.

Vendredi 13 septembre, un collectif d’avocats du président de la République a demandé à Vital Kamerhe de démissionner pour éviter de ternir l’image de son client qui milite pour le détournement des deniers publics, le temps de tirer cette affaire au clair.

On se demande s’il est encore possible de sauver cet avion, car, même l’atterrissage forcé semble être impossible au stade actuel.

Lefils Matady

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Commentaire threads
0 Thread réponse
0 Followers
 
Commentaire plus pertinent
Meilleur commentaire
1 Auteur de commentaire
peace Auteur récent de commentaire
  Souscrire  
Notification de
peace
peace

Hmmm si Khamere est impliqué dans cette affaire, comment 15 Millions peuvent disparaitre sans que le président ne sache??? 15000! C’est pas unemesse à faire hein!