Jusqu'où ira la bataille pour le contrôle de la coordination du FCC?

Néhémie Mwilanya coordonnateur du FCC

Décidément, le nom de Nehemie Mwilanya, cible désignée de ceux qui auraient juré de contrôler les leviers du front commun pour le Congo, fait un buzz sur les réseaux sociaux. Paradoxe avec la discrétion et la posture silencieuse que l’on reconnaît volontiers à l’homme dont l’efficacité serait pourtant louée par plusieurs observateurs.

La guéguerre se livre, depuis un bon moment, à coup de ballons d’essai tant le coordonnateur du FCC enregistre, jusque là, un parcours jugé comme étant sans faille dans un contexte politique scruté par tous. 
 
Cette fois-ci, le prof est accusé d’avoir ourdi un funeste complot d’assassinat contre le Vice premier ministre en charge de la justice. Mensonge éhonté et manipulation des réseaux sociaux, s’offusque un député du FCC qui regrette la tournure que prennent les antagonismes.
 
On veut la peau de celui qui se bat jour et nuit pour maintenir la cohésion de notre famille politique, poursuit-il. Sans le prof, la plateforme serait une arène de gladiateurs engagés dans un combat  de vie ou de mort. Il est le fidèle disciple du Président honoraire.
 
On se souviendra qu’au lendemain de la publication du gouvernement, les congolais ont salué la nouvelle équipe ilunkamba portée par de nouveaux visages. Il faut savoir que cette mutation s’est faite au prix des têtes de nombreux cassiques qui avaient  pourtant tout misé sur un poste ministériel juteux pour s’assurer une continuité, explique Serge mavungu, politologue.
 
Il est clair que l’Autorité Morale du FCC,  Le sénateur à  vie Joseph  Kabila, souhaitait, par contre, un grand nettoyage dans son bataillon. Opération réussie puisque les têtes d’affiche sont tombées et les survivants isolés.
 
A la manœuvre, il y avait, chuchote t-on, Néhémie Mwilanya, visiblement détaché de toute ambition personnelle mais décidé à répercuter la vision du patron de la première force politique du pays. Les recalés n’ayant pas le courage de s’en prendre au barron de kingakati auraient donc désigné leur porte malheur ;  le Coordonnateur.
 
Espérant ressusciter lors du partage, en discussion, des entreprises publiques, les frustrés savent que Néhémie Mwilanya poursuivra son sacerdoce kabiliste avec fidélité et rigueur. Le retour  à la gloire n’étant donc pas assuré, les adversaires du  prof  recourent à des stratagèmes qui frisent le désespoir.
 
La coordination, clame le politologue mavungu, exige du génie, et ceux qui en veulent à Néhémie Mwilanya devraient plutôt lire dans le parcours de cet homme, les coups de pattes de ceux qui, en choisissant l’ombre, aident leur famille politique à jouir de la lumière éclatante.
 
Le FCC ne devrait pas être soldé au point d’être cédé à un autre coordonnateur, dépouillé de conviction et en quête de la seule visibilité. Le prof a convaincu n’en déplaise à ses détracteurs.

Congopolitis

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Commentaire threads
0 Thread réponse
0 Followers
 
Commentaire plus pertinent
Meilleur commentaire
2 Auteur de commentaire
MerciGuy Auteur récent de commentaire
  Souscrire  
Notification de
Merci
Invité
Merci

Le Prof Néhémie Mwilanya Wilondja est aujourd’hui comme l’arbre portant des bons fruits, victime de jeu des piètres.

Guy
Invité
Guy

Je pense Néhémie est la personne idéal pour accompagner Kabila

Live tweets

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/bahati-lukwebo-et-thambwe-mwamba-lheure-du-duel/
#RDC #Senat #Elections2019 #Kinshasa #FCC #AFDC-A

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/le-desistement-de-guy-loando-balise-la-voie-a-eric-rubuye-comme-futur-questeur/
#RDC #Senat #Elections2019

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/26/formation-du-gouvernement-fini-le-suspense/
#RDC #gouvernement #tshisekedi #kabila

Load More...