Néhémie Mwilanya signe le livre de condoléances

Signature du livre de condoléances de Mugabe

Moment grave et émouvant, la signature d’un livre de condoléances ne laisse personne indifférent. Que dire alors si c’est en souvenir de Robert Mugabe que les officiels congolais couchent leurs mots dans ce livre si particulier placé, pour la circonstance, au cœur de l’Ambassade du Zimbabwe à Kinshasa.

C’est aux environs de 13h, ce vendredi 13 Septembre 2019 que le Coordonnateur National du FCC, visiblement attendu par les diplomates zimbabwéens s’est acquitté de ce devoir d’hommage en marquant clairement   son attachement à celui qu’il qualifie de l’un des pères de l’émancipation de l’Afrique.

Il faut dire que le combat politique du vieux Bob aura marqué les esprits, lui qui répondit courageusement à l’appel de l’histoire pour l’indépendance de son pays et surtout pour la libération de l’homme noir.  Vous avez été un modèle de lutte et de solidarité agissante  entre camarades dans cet effort visant à promouvoir la dignité de l’homme noir, a écrit le Coordonnateur national.

Difficile de ne pas lire dans ces lignes la proximité idéologique entre la vision politique de Robert Mugabe et celle portée par l’Autorité Morale du FCC qui a façonné son combat politique dans la lutte révolutionnaire dont sa plateforme politique est un formidable aboutissement.

Mugabe aura été présent dans toutes les circonstances, refusant de marchander son amitié au détriment de la République Démocratique du Congo, pays pour lequel ses compatriotes, engagés dans sa libération, ont payé de leurs vies. Il fallait donc une reconnaissance à la hauteur de l’estime ; une reconnaissance exprimée par la famille politique de Joseph Kabila Kabange.

Son départ rappelle à tous que le combat pour l’auto-prise en charge a un prix qu’il faut savoir assumer dans l’effort et dans le temps. Au moment où il sera enterré, les congolais se souviendront qu’il fut l’unique Président présent lors de la cérémonie d’investiture du Président Honoraire Joseph Kabila en 2011.

Qu’il rejoigne dans le firmament des héros, les Steve Biko, Robert Sobukwe, Samora Machel, Nelson Mandela, Patrice Lumumba, Mzee Laurent Désiré Kabila,  et tant d’autres dignes fils du continent noir en sachant qu’au Front Commun pour le Congo, la flamme de la libération sera  jalousement préservée. En sortant de l’Ambassade, le Coordonnateur National s’est d’ailleurs immédiatement dirigé vers le siège du PPRD où un hommage spécial est organisé en mémoire de Robert Mugabe.

Dorcas Ilunga

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de