Gouvernement Ilunkamba : les derniers ajustements !

Ilunga Ilunkamba contre la corruption à la cour des compte

Caméras en grand nombre, régies de direct, meutes de journalistes, tout le décor des grands soirs était planté à la cité de l’UA où quelque chose devait manifestement se passer. Le bruit de la publication du gouvernement s’est en effet répandu telle une traînée de poudre depuis plusieurs heures.

L’arrivée du Premier ministre, Ilunga Ilunkamba, en fin d’après-midi, au bureau du chef de l’État, levait tous les doutes alors que la pression montait d’un cran dans les salons huppés de la capitale congolaise.

A sa sortie de l’audience présidentielle, le premier de tous les ministres, a offert des miettes à un bataillon de journalistes qui attendaient tout sauf le report. C’est dire que le chef de l’État s’est montré exigeant sur le plan de l’inclusion de toutes les provinces du pays et des personnes vivant avec handicap, dans la prochaine équipe gouvernementale.  Le Premier a indiqué que le Président Félix Antoine Tshisekedi lui a donné des instructions précises pour que ces deux questions soient résolues.

Voilà que les dernières certitudes bougent encore et que des outsiders s’apprêtent désormais à être élevés grâce au nouveau report présidentiel. On ignore les provinces sous représentées mais il va de soi que la nouvelle orientation aura un impact sur le partage du gâteau. D’ailleurs, un observateur craint que les réajustements ne viennent déstabiliser les équilibres obtenus après de multiples négociations.

D’autres sources se montrent plus critiques en déplorant une communication présidentielle déroutante. Sur quelle base, le Président de la République, en séjour à Luanda, annonçait-il un gouvernement pour le jeudi passé, s’interroge un analyste agacé ? Pourquoi cette mise en place exceptionnelle à la cité de l’UA, ce samedi 24 août, alors que la publication n’était pas prévue.

Qu’importe, le chef a parlé pour le bien de tous. Il a eu ce regard global que l’on attend de lui dans des moments les plus sensibles de l’histoire du pays. Qu’il sache cependant que certains observateurs l’accusent de traîner les pas pour prolonger le gouvernement d’exception logé à la présidence de la République. Le temps ne jouerait donc pas en sa faveur.

« C’est une question de quelques heures. D’ici lundi on aura terminé le problème. Je reviendrai ici demain (dimanche 25 août) pour présenter au président la mouture définitive, ce qui serait conforme à ses orientations », a rassuré Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Rappelons que le Gouvernement sera composé de 65 membres dont 42 issus du FCC et 23 du CACH, conformément à l’accord de coalition gouvernementale.

Clément Muamba

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de
Live tweets

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/bahati-lukwebo-et-thambwe-mwamba-lheure-du-duel/
#RDC #Senat #Elections2019 #Kinshasa #FCC #AFDC-A

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/le-desistement-de-guy-loando-balise-la-voie-a-eric-rubuye-comme-futur-questeur/
#RDC #Senat #Elections2019

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/26/formation-du-gouvernement-fini-le-suspense/
#RDC #gouvernement #tshisekedi #kabila

Load More...