Que cache la campagne de diabolisation contre Néhémie Mwilanya ?

Néhémi Mwunyala au FCC

L’intensité et la virulence de l’opposition observée ces derniers jours contre le Coordonnateur du FCC interpelle bon nombre d’observateurs, désireux de mieux comprendre les dessous de cartes de cette campagne de lynchage médiatique menée contre celui qu’on appelle volontiers la cheville ouvrière de la coalition FCC/CACH.

En tant que stratège connu pour son réalisme, le Coordonnateur National du FCC qui sait qu’en politique l’on ne se fait pas de cadeau sauf s’ils sont empoisonnés, ne devrait certainement pas être surpris par la rafale d’attaques déclenchées contre sa personne depuis qu’il est meneur de jeu au sein de la famille kabiliste.

La montée au firmament de la politique s’accompagne parfois de lauriers et bien souvent de couronnes d’épines. Les mains qui applaudissent peuvent ainsi brutalement saisir la hache de guerre pour anéantir celui que l’on envie en feignant de l’admirer alors que l’on choisit tout de même de le détester. Dialectique impitoyable de la politique !

Que reproche-t-on à l’ancien Directeur de cabinet du Président Honoraire, qui a su démontré, de si belle manière, qu’entre le poste d’assistant au cabinet de la Présidence de la République qu’il a occupé en début de son parcours et celui de Mazarin qui chuchote à l’oreille du Roi, il n’y a que la place pour la conviction, la loyauté et le travail abouti. Preuve indéniable de son génie politique qui le rend controversé.

Loyal, l’homme l’est indéniablement, lui qui, contre vents et marées, a fait siens les choix de son chef, le Président Honoraire Joseph Kabila, au point de piétiner ses propres ambitions et de sacrifier l’égo caractéristique de ceux qui arpentent les couloirs du pouvoir.

Son talent de stratège inépuisable, il l’a mis à la disposition de sa famille politique et les preuves ne manquent pas. Tenez, il est l’un des rares qui professait sa foi dans le FCC au moment où le bataillon kabiliste sombrait dans des trahisons et des contradictions majeures. Dans la bourrasque de la fin de mandat, il est resté souvent le seul matelot obstiné, à l’écoute du capitaine.

Au moment de l’élection de Jeanine Mabunda à l’Assemblée Nationale, c’est encore lui qui a su fusionner les points de vue contrastés et qui a, comme à son habitude, rassemblé les forces pour le triomphe du FCC. Alexis Tambwe Mwamba n’ignore pas non plus le rôle joué par l’élu du Sud-Kivu.

Il est donc claire que le FCC, structure politique ayant permis la survie du kabilisme après la débâcle présidentielle du 30 décembre 2018, est une machine redoutable auréolé de nombreux succès électoraux et capable de frayer une nouvelle route pour les révolutionnaires congolais.

Du côté CACH, le professeur jouirait d’un respect indéniable non seulement pour son expertise technique mais surtout pour ses atouts de négociateurs qui ont facilité l’atterrissage de la grande coalition entre deux partenaires dont le rapprochement suscitait beaucoup trop de doutes il y a encore quelques mois.

Que les vieilles gloires du FCC, aujourd’hui déçues à cause de leurs propres erreurs d’appréciations et de leurs échecs lamentables en politiques, prennent le courage de se regarder dans le miroir, plutôt que de chercher à noyer le meilleur d’entre eux, affirme un haut cadre du PPRD qui a requis l’anonymat.

Ceux qui en veulent à Néhémie Mwlinaya doivent s’assumer en s’attaquant ouvertement à l’Autorité Morale du FCC de qui il tire toute sa légitimité et à la plateforme politique FCC, insiste un analyste politique bien introduit dans les cercles d’influences kabilistes.

Le verdict est donc implacable ; plus de place pour les manœuvres de bas niveau et que les accusateurs présentent aux Congolais leurs bilans et qu’ils se souviennent que tout ce qui brille n’a pas été conçu pour le Coordonnateur du FCC.

Congopolitis

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Commentaire threads
0 Thread réponse
1 Followers
 
Commentaire plus pertinent
Meilleur commentaire
1 Auteur de commentaire
kisubi Auteur récent de commentaire
  Souscrire  
Notification de
kisubi
kisubi

Il est vrai que le coordonnateur Nehemie MWILANYA a mouillé sa chemise pour arriver à ce que le F.C.C est à ce jour. L’acharnement, la Calomnie contre L’honorable Nehemie concourent autour de son parcours politique et son travail de titan abattu dans peu de mois. Jean Kisubi nguomoja