Jeanine Mabunda bouscule le calendrier

Jeanine Mabunda

La nouvelle vient d’éclater comme un tonnerre dans le ciel politique congolais ; sur demande du Président de la République, Jeanine Mabunda, numéro un de l’Assemblée Nationale convoque la session extraordinaire du parlement du 19 août au 07 septembre 2019.

Pas de doute non plus sur l’ordre du jour qui met un terme aux chuchotements et aux supputations politiciennes ; le Gouvernement Ilunkamba devrait donc être investi, dans les tous prochains jours, par des députés pressés de prendre la mesure de cette première équipe de l’alternance.

Il faut dire que la journée de ce jeudi 15 août 2019 avait plutôt débutée sous l’ombrage des commérages de bas étage laissant entrevoir plusieurs rounds de réajustements avant la proclamation des futurs ministres et vice-ministres.

Les dés semblent donc être définitivement jetés pour tous ceux, et ils sont nombreux, qui attendent d’intégrer l’un des gouvernements les plus attendus de la troisième république. C’est tant mieux, Kinshasa, ville siège des institutions, attend bien plus que les fêtes des promus. La capitale congolaise veut revivre elle qui semble avoir le souffle coupé depuis le 24 janvier 2019.

Feu d’artifice chez les uns et déceptions chez les autres, les prochains jours vont laisser se côtoyer les sentiments de triomphe et ceux d’amertume capables de briser brutalement les alliances. Une grande menace se profile déjà à l’horizon ; l’armée des déçus voudra en découdre au plus vite pour récupérer le butin envié depuis huit mois.

Feu de paille sans lendemain, insiste un observateur, pour qui la revendication des perdants disparaît souvent trop vite, engloutie par les nouveaux visages de l’Exécutif et neutralisée par le nouveau tempo du Premier Ministre, chef d’orchestre d’une équipe appelé à jouer à l’unisson.

Méfiance toutefois car la poudre détonante se trouve entre les mains du peuple, épuisé d’attendre et de courir derrière des promesses retentissantes. Ce peuple là n’est pas loin d’assener le coup fatal à quiconque l’empêcherait de savourer tous les bénéfices de son droit.

En convoquant la session extraordinaire, Jeanine Mabunda pose son premier acte d’imperium au sein d’une assemblée dont on attend énormément sur le plan du contrôle de l’Exécutif. Elle sait, mieux que quiconque qu’elle sera particulièrement suivie en tant femme leader.

Elle n’oubliera pas non plus que le Gouvernement qui se présentera dans l’hémicycle est le résultat d’un travail de fourmi entre les négociateurs du FCC et du CACH. Ainsi, le Coordonnateur du FCC, Néhémie Mwilanya qui estime que la fonction ne doit jamais être plus enivrante que la mission, peut aujourd’hui marquer le pas et partager sa fierté avec ses pairs. Le pari fou, ils l’ont réussi !

Dorcas Ilunga

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de
Live tweets

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/bahati-lukwebo-et-thambwe-mwamba-lheure-du-duel/
#RDC #Senat #Elections2019 #Kinshasa #FCC #AFDC-A

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/le-desistement-de-guy-loando-balise-la-voie-a-eric-rubuye-comme-futur-questeur/
#RDC #Senat #Elections2019

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/26/formation-du-gouvernement-fini-le-suspense/
#RDC #gouvernement #tshisekedi #kabila

Load More...