RDC : La conférence des Gouverneurs vivement souhaitée

conférence des gouverneurs RDC
Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a investi les gouverneurs du Sankuru Joseph Stéphane Mukumadi et celui du Sud-Ubangi, Jean Claude Mabenze, par ordonnance N° 19/071 du 05 août 2019, rendue publique le mercredi 07 août 2019.

Avec les 26 chefs de Provinces désormais installés, plus rien ne devrait empêcher la tenue de la première conférence des gouverneurs sous l’ère Félix Tshisekedi.

Ce rendez-vous constitutionnel, note-t-on, sera un  moment pour, notamment, faire le point sur l’application de la Loi sur la libre administration des provinces et des entités territoriales décentralisées et apporter de vraies réponses aux problèmes qu’elle pose dans son volet financier.

Les enjeux de cette nouvelle rencontre sont de taille d’autant qu’ils conditionnent l’avenir du développement de la RDC à partir de la base.

Il sera, sans nul doute, remis sur la table la question de l’opérationnalisation de la disposition constitutionnelle relative à la retenue à la de 40% des recettes par les provinces, cette retenue au cœur de la viabilité économique et financière des plusieurs provinces.

L’on ne manquera pas, de toute évidence, d’aborder la question de la caisse de péréquation, non encore concrétisée depuis 2006, et clairement placée au cœur du discours de campagne de l’actuel Président du Sénat.

Il faut dire que l’effectivité de la mise en œuvre de cette caisse demeure un véritable casse-tête pour les autorités congolaises du fait, entre autres, de son lien avec la mobilisation des recettes par les provinces.

La volonté de changement et de progrès, affichée tant au niveau national que provincial, ne suffira pas car le débat de fond doit porter également sur les plans structurels du développement de chaque province. La RDC n’a pas besoin de gouverneur de grandes provinces mais de grand gouverneur de province.

Clément Muamba

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de