Gouvernement : Consultations lancées et casting serré

Le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba vient de lancer, ce Mercredi 07 Aout 2019, les consultations formelles en vue de la formation du prochain Gouvernement de coalition Entre le FCC et le CACH.

Ce sont d’ailleurs deux grandes délégations de ces deux plateformes, conduites par leurs chefs de files, qui se sont engouffrées, vers 11h, dans l’immeuble intelligent de l’hôtel du Gouvernement, sur invitation du « Premier », sous les regards de quelques curieux avides de sensationnel et désireux de mieux saisir les contours du prochain Exécutif.

Cette consultation prend l’allure d’une réunion de famille autour de l’arbre à palabres avant la grande distribution même si les deux partenaires en sont en réalité au niveau de la finition et des derniers réajustements.

Que nul ne s’y méprenne pourtant, Ilunga Ilunkamba, technicien éprouvé, ne jouera pas aux marionnettes de circonstances. Il sait mieux que quiconque que son image pourrait périr brutalement dans cet exercice constitutionnel exécuté au moment où la RDC vit des mutations historiques.

Certaines sources révèlent qu’il aurait reçu des instructions du sommet pouvant faire frémir plusieurs ministrables. Le voilà donc bien au centre du jeu, lui, qui en véritable chef d’orchestre, donne le ton en échangeant directement avec les grandes parties prenantes du nouvel équilibre politique congolais dont il s’arroge, très justement, le statut de centre d’impulsion.

Le Chef du Gouvernement a ainsi remis aux Chefs de files des deux plateformes le chronogramme de la formation du gouvernement et le criterium de désignation des ministres. Hors de question de former un Gouvernement qui n’est pas à l’écoute de la population, a-t-il affirmé.

A bien y regarder l’arsenal des critères avancés appartient à un répertoire de formation de Gouvernement jugé plutôt classique. Attention cependant à l’exigence de doser les anciennes et les nouvelles générations montantes qui pourrait cristalliser les appels pour le changement.

L’obligation de proposer trois noms par poste redistribue, sans doute, les cartes au sein des regroupements et ceux qui craignaient d’être recalés peuvent ainsi caresser le rêve s’être bénéficiaire du stylo correcteur de l’échelon supérieur.

Le Coordonnateur National du FCC, le Professeur Néhémie Mwilanya Wilondja, à la tête de la délégation kabiliste, affirme que sa plateforme veillera scrupuleusement au respect des critères imposés et remettra sa liste dans les délais impartis.

« C’est le premier Ministre qui forme le Gouvernement, nous lui accordons la légitimité nécessaire pour ce faire », a affirmé l’élu de Fizi qui a, par ailleurs, déclaré que Modeste Bahati ne fait pas partie des forces parlementaires sur qui reposent la légitimité du nouveau Chef de l’Exécutif. Il lui faudra donc imaginer un autre plan de survie, en dehors du Gouvernement.

Entre temps, dans les différents états-majors des regroupements, les calculs doivent probablement être réajustés mais très vite car le chronogramme prévoit la remise des projets de listes des candidats membres du Gouvernement le Dimanche 11 août 2019 ; signe indéniable que la longue attente arrivera bientôt à son terme !

Clément Muamba

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de
Live tweets

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/bahati-lukwebo-et-thambwe-mwamba-lheure-du-duel/
#RDC #Senat #Elections2019 #Kinshasa #FCC #AFDC-A

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/le-desistement-de-guy-loando-balise-la-voie-a-eric-rubuye-comme-futur-questeur/
#RDC #Senat #Elections2019

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/26/formation-du-gouvernement-fini-le-suspense/
#RDC #gouvernement #tshisekedi #kabila

Load More...