Tout Lamuka à Lubumbashi : pour quelles perspectives ?

Lamuka RDC

Comme annoncé par son communiqué officiel, l’actuelle coordination de la plateforme de Genève a tenu son pari. On nous confirme en ce moment la présence de tout ce qu’il reste du présidium de cette dernière.

L’imprévisible Bemba, dont Bazaiba avait déjà confirmé le déplacement de l’ex-capitale cuprifère, le très hostile Fayulu ainsi qu’Adolphe Muzito sont en ce moment sur la terre de Katumbi en vue de participer au festin de la coalition.

Une seconde après la mémorable rencontre au pays helvétique. Après certainement avoir récupéré son temps énormément perdu, le coordonnateur de Lamuka a trouvé de quoi proposer au festin. Des miettes en apparence, mais dont tout le monde doit se contenter, faute de mieux.

Ainsi, aujourd’hui et sauf imprévu demain, ce beau monde doit trouver la recette permettant de remettre leur plateforme sur orbite. Minée par des dissensions internes graves, cette dernière semble sur le point de rejoindre le mythique Titanic, dans une coulée des plus inattendues.

Babel

Ce qui est vrai à ce stade, c’est que les approches de Fayulu et Katumbi sont diamétralement opposées. Au point que le premier a failli accuser son collègue de traîtrise. Le mot n’était pas tout à fait lâché, mais on y était presque. La preuve : les katumbistes furent obligés de monter au créneau en vue de recadrer le candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018.

Entre les deux extrêmes, on retrouve un Bemba en embuscade, mais dont la position davantage ambiguë que ses deux collègues aux prises, n’aide pas Lamuka à retrouver son âme. La plateforme évolue presque comme un zombie.

Tantôt, le leader du MLC semble s’inscrire dans la logique de la vérité des urnes, mais en revoyant le concept à la baisse et de manière drastique. Tantôt, il donne l’impression de croire dans les lubies de Katumbi.   

Et cette valse-hésitation a pris la forme subtile du concept défense des intérêts du peuple. C’est donc dire que si le contexte exige de se montrer conciliant avec le nouveau pouvoir ainsi que le suggère Katumbi, Bemba s’inclinera si c’est dans l’intérêt du peuple. Autant si c’est l’option de Fayulu qui représente mieux l’intérêt communautaire.

Nous sommes devant une véritable tour de Babel.

Défi

Que peut dans ces conditions attendre l’opinion nationale d’une plateforme qui tangue dangereusement sur les eaux de la scène politique nationale et dont deux de ses commandants n’ont pas hésité à prendre le large sans demander leur reste.

N’importe comment, la rencontre de Lubumbashi n’aura de sens que si elle débouche sur la structuration cohérente et entendue de tous concernant l’option politique et philosophique défendue par Lamuka.

Si cette condition essentielle n’est pas réunie, il faudra dire que le festin de Lubumbashi a été un fiasco. Comment une plateforme peut prétendre évaluer la situation politique du pays et donner sa position quant à ce au moment où philosophiquement chacun parle son propre langage.

L’évaluation ne pourrait que déboucher sur un non-lieu conceptuel et donc politiquement nul.

C’est demain ou jamais que le jour va poindre pour Lamuka.

Magg Mikombe

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de
Live tweets

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/bahati-lukwebo-et-thambwe-mwamba-lheure-du-duel/
#RDC #Senat #Elections2019 #Kinshasa #FCC #AFDC-A

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/le-desistement-de-guy-loando-balise-la-voie-a-eric-rubuye-comme-futur-questeur/
#RDC #Senat #Elections2019

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/26/formation-du-gouvernement-fini-le-suspense/
#RDC #gouvernement #tshisekedi #kabila

Load More...