Après sa défaite, Bahati revendique 22 nouveaux sénateurs

Bahati Lokwebo Modeste après sa défaite

Décryptage d’une revendication tonitruante

Bien souvent, la défaite prend plusieurs issues de secours après coup. Mais la plus récurrente est celle du désespoir. Et comme toujours, c’est dernier débouche sur l’affabulation et la fantaisie.

De l’avis des psychanalystes, l’exercice est tout ce qu’il y a de normal, pour autant qu’il permet d’obtenir une consolation compensatoire sur le plan psychologique.

Ainsi, après sa défaite, le patron de l’AFDC-A trouve qu’il a plutôt réalisé l’exploit de rallier à sa cause 22 sénateurs. Naturellement arrachés au FCC.

L’information est évidente pour tout analyste sérieux. L’arithmétique ne trompant nullement, il est clairement ressorti, à l’élection d’Alexis Thambwe Mwamba, que des défections ont été enregistrées dans les rangs de la plateforme kabiliste. Tout comme dans la défaite de Boshab ou du candidat au poste de questeur-adjoint.

Valeur éthique

Quel mérite peut honnêtement revendiquer un leader politique, d’avoir à sa traine des soutiens clandestins ? C’est grisant du point de vue comptabilité, mais quelle est la valeur réelle politique de cette marchandise de la honte, qui préfère se cacher dans la lâcheté de la trahison plutôt que prendre son courage en main et de prendre publiquement position en faveur d’un camp ?

Si l’on se rendait dans le monde des affaires, Bahati devient comme ce commerçant qui se vante d’avoir acquis une nouvelle marchandise de qualité, mais qu’il ne saurait jamais présenter aux clients.

Qui peut faire confiance à un tel marchand ?

On comprend, à titre compensatoire, le personnage voudrait indiquer l’étendue de son action dévastatrice dans le camp de Kabila. Question à un franc : Bahati s’est jeté dans la course à la présidence du Sénat juste pour faire mal à Kabila ?

Il semble et ce fut son leitmotiv tout le temps de la fronde, que ce fut pour faire mordre la poussière au FCC. Et il en était sûr et certain. Mais aujourd’hui, l’homme nous révèle un autre objectif : qu’il en avait en réalité après la personne de l’autorité morale de son ancienne famille politique.

La révélation est d’une importance capitale. Elle apporte au moins la confirmation supplémentaire que sous des apparences de jeu ouvert sur la scène politique congolaise, avec des relais à l’international, la tête du maître de Kingakati est mise à prix.

Pratique

Arrêtons un moment de théoriser et soyons pratiques. Comme au football. Dans une finale, chacun des protagonistes vient avec la détermination de prendre la coupe. Combien il serait alors puéril que le coach de l’équipe perdante se vante devant les micros d’avoir acheté 3 ou 4 des joueurs adverses ?

On ne va pas dans une finale pour corrompre les joueurs de l’autre camp et s’en vanter. On va pour ravir la coupe. Si cet objectif n’est pas atteint, le reste est amoral.

Comme quoi, toutes les revendications ne sont pas de nature saine. Il y en a de malsaines. Surtout en cette période où le Président Félix a fait de la lutte contre la corruption son cheval de bataille.

Magg Mikombe

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Commentaire threads
0 Thread réponse
0 Followers
 
Commentaire plus pertinent
Meilleur commentaire
1 Auteur de commentaire
Just Auteur récent de commentaire
  Souscrire  
Notification de
Just
Invité
Just

A mon humble avis, je pense qu’une question électorale, de surcroît au niveau sénatorial, n’est pas à comparer à une compétition footballistique du fait qu’ici, il est question de conviction personnelle. Thambwe a gagné pas parce qu’il a convaincu tout le monde, mais plutôt parce que le mot d’ordre devait être suivi. Cependant, l’issue de cette élection a fait montre des fissures au niveau du FCC. Bahati revendique ces nouveaux sénateurs parce qu’il a vu les résultats; il ne sait peut-être pas qui a réellement voté pour Lui.

Live tweets

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/bahati-lukwebo-et-thambwe-mwamba-lheure-du-duel/
#RDC #Senat #Elections2019 #Kinshasa #FCC #AFDC-A

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/le-desistement-de-guy-loando-balise-la-voie-a-eric-rubuye-comme-futur-questeur/
#RDC #Senat #Elections2019

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/26/formation-du-gouvernement-fini-le-suspense/
#RDC #gouvernement #tshisekedi #kabila

Load More...