Thambwe Mwamba élu à la Présidence du Sénat

Le FCC met fin à la carrière de Bahati ?

Il y a finalement eu plus de peur que de mal. Le Front Commun pour le Congo a infligé une cuisante défaite à son adversaire et ancien sociétaire entré en fronde à la suite du choix de l’autorité morale porté sur une personne autre que lui.

C’est par le score sans appel de 65 contre 43 qu’Alexis Thambwe Mwamba a eu raison du patron de l’AFDC-A. Tout à l’honneur de l’autorité morale de cette famille qui a fait de la bataille du sénat sa bataille.

L’enjeu était énorme. C’est pour cette raison qu’à deux reprises, le commandant des troupes kabilistes a préféré organiser une séance de réarmement moral. La première s’était tenue le dimanche 21 juillet et la seconde le vendredi 26 juillet. Juste à la veille de la redoutable explication.

Le FCC vient de prouver sa suprématie sur la scène politique nationale. Plusieurs officines ont rêvé de la fin pour cette famille politique dont l’occupation insolente de l’espace national dérange.

Assis derrière leurs écrans, nombreux sont ceux qui ont prié pour la chute de l’ex-famille présidentielle et de son conducteur. C’est sans nul doute en pleine palpitation, que certains, sur le pas de l’hypertension et d’autres sur celui de l’hypo, ont suivi le dépouillement.

Droit dans ses bottes

Election président Sénat

Avec plus de 350 députés nationaux, plus de 90 pour cent des assemblées provinciales et de Gouvernorat de province, les deux bureaux du parlement ainsi que le Gouvernement, le FCC exerce désormais une emprise presque complète sur la gestion du pouvoir en RDC. C’est devenu une force incontournable, avec laquelle l’on est obligé de compter, bon gré malgré.

Et c’est justement cette puissance politique qui a énormément dérangé et qui continue à le faire. Le désarroi est d’autant plus grand dans les rangs des adversaires FCC que cette impressionnante puissance a été acquise de haute lutte et se trouve garantie et sécurisée par la constitution.

Ce qui rend la famille kabiliste hors de portée de toute manœuvre gratuitement déstabilisatrice. Fût-elle venue de n’importe quelle institution ou instance du pays.

Quant au malheureux perdant, il est triste de constater que la confrontation mal calculée avec le FCC et son autorité morale vient peut-être de mettre fin à sa carrière politique.

Bahati Lukwebo serait-il envoyé prématurément au cimetière de l’histoire ? Il a fait rêver beaucoup de monde, mais il a été prouvé que le personnage ne possédait pas l’envergure qu’il revendiquait à cor et à cri.

Leçon d’histoire pour tous ceux qui restent dans les rangs du FCC. L’aventure Bahati vient de prouver que la survie de l’homme sur la scène politique, comme les exploits  réussis sont le fait du FCC. Pour s’être prématurément coupé de sa mère nourricière, il l’a payé cash.

Dans l’anecdote de l’oiseau et de la branche d’arbre, le premier a commis l’irréparable tort de croire qu’une fois partie de sa branche originelle, il aurait suffisamment d’énergie pour voler jusqu’à la découverte d’une autre branche hospitalière.

Malheureusement, comme un avion privé soudain de kérosène, le vol de l’oiseau prétentieux s’est arrêté à mi-parcours.

Comme quoi, les oreilles ne dépassent jamais la tête.

MAGG MIKOMBE

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Commentaire threads
0 Thread réponse
0 Followers
 
Commentaire plus pertinent
Meilleur commentaire
1 Auteur de commentaire
François Palama Auteur récent de commentaire
  Souscrire  
Notification de
François Palama
Invité
François Palama

L’histoire vous jugera.

Live tweets

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/bahati-lukwebo-et-thambwe-mwamba-lheure-du-duel/
#RDC #Senat #Elections2019 #Kinshasa #FCC #AFDC-A

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/le-desistement-de-guy-loando-balise-la-voie-a-eric-rubuye-comme-futur-questeur/
#RDC #Senat #Elections2019

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/26/formation-du-gouvernement-fini-le-suspense/
#RDC #gouvernement #tshisekedi #kabila

Load More...