Moïse Katumbi à Kolwezi. Quelle sera l'attitude des autorités provinciales ?

Katombi moïse RDC

Après Kalemie, chef-lieu de la province du Tanganyika, le coordonnateur de la principale plateforme de l’opposition ‘’Lamuka’’, Moïse Katumbi Chapwe,  arrive ce vendredi 26 juillet 2019 à Kolwezi, chef-lieu de la province de Lualaba, dirigée par Richard Muyej Manges Mans. Le déplacement du Président du Tout Puissant Mazembe s’inscrit dans le cadre de sa tournée annoncée par son directeur de cabinet et porte-parole Olivier Kamitatu depuis son retour à Lubumbashi le 20 mai dernier, en provenance de Bruxelles.

Moïse Katumbi annonce son arrivée dans une province où les manifestations publiques sont interdites par Madame Utipe Véronique, maire de la ville de Kolwezi. « Pour la paix, aucune manifestation ou rencontre politique organisée par n’importe quel parti ou regroupement politique n’est autorisée sur toute l‘étendue de la ville de Kolwezi, jusqu‘à nouvel ordre”, avait-elle écrit en réponse à une lettre en vue de l’encadrement de l’accueil de l’opposant Katumbi. Mme Utipe  disait être au regret de ne pas autoriser ladite manifestation d’accueil du coordonnateur de votre plateforme Lamuka pour des raisons de sécurité et, notamment, du fait de la non identification de la plateforme au répertoire des partis et regroupements politiques de la ville de Kolwezi.

Nous saurons très vite  l’attitude qu’adoptera les autorités de la province suite à l’arrivée de Moïse Katumbi dans la ville minière de Kolwezi.  Feront-elles un rétropédalage en autorisant à l’opposant Katumbi Chapwe de communier avec ses sympathisants ?

Plusieurs analystes pensent premièrement que les autorités provinciales doivent laisser Katumbi Chapwe s’exprimer et communier avec sa base comme l’ont fait les autorités de Tanganyika lors de son passage le 24 juillet dernier.

Rappelons-le, après le passage de Katumbi à Kalemie, son directeur de cabinet et porte parole, Olivier Kamitatu Etsu, avait laissé entendre que la fidélité de toute population est admirable. A l’en croire, la foule immense a donné un supplément de courage pour conduire à travers la République Démocratique du Congo une opposition démocratique et exigeante au service du peuple congolais. Entre temps, lamuka, le front de l’opposition se fragilise de plus en plus.

Clément Muamba

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de