RDC : "L’absence d’un gouvernement opérationnel est préjudiciable à la mise en œuvre des réformes." (Leila Zerrougui)

Leila Zerrrougui sur la RDC au Conseil de Sécurité de l'ONU

Au cours de son intervention au conseil de sécurité des Nations Unies sur la situation en République Démocratique du Congo, Leila Zerrougui, représentante du Secrétaire Général de l’ONU en RDC, a indiqué le mercredi 24 juillet 2019 que la situation est à la fois satisfaisante et préoccupante.

S’agissant du premier point, Leila Zerrougui, citée dans une dépêche de l’ONU Info, s’est félicitée lors de son exposé devant le Conseil de sécurité de ce que le Président Félix Antoine Tshisekedi ait clairement exprimé son intention d’initier des réformes audacieuses, lesquelles, si elles sont totalement mises en œuvre, devraient conduire au renforcement des institutions congolaises et à l’amélioration des conditions de vie des congolaises et des congolais.

D’après la même source, la Représentante spéciale de l’ONU en République Démocratique du Congo qui intervenait par vidéoconférence a également noté une amélioration progressive des relations entre la République Démocratique du Congo et ses voisins depuis la prise de fonction de Félix Tshisekedi, soulignant que le Chef de l’État est activement engagé dans des initiatives diplomatiques afin de faire de la région des Grands Lacs un havre de paix et de développement grâce à la promotion de bonnes relations de voisinage et d’une intégration économique régionale.

Évoquant le deuxième point lié à la situation préoccupante, madame Zerrougui a toutefois regretté que le nouveau gouvernement ne soit toujours pas formé, malgré la nomination du Premier ministre le 20 mai dernier.

L’absence d’un gouvernement opérationnel est préjudiciable à la mise en place de relations solides avec les partenaires et à la mise en œuvre d’importantes réformes de la gouvernance et des institutions qui pourraient contribuer à la consolidation d’un processus de transition encore fragile, a-t-elle averti.

Par ailleurs, la Représentante spéciale de l’ONU en RDC a dit avoir rencontré les principales parties prenantes à ce processus, les encourageant à préserver les acquis engrangés lors des élections et de la passation pacifique du pouvoir et à faire les concessions nécessaires pour finaliser la composition du gouvernement.

L’occasion faisant le larron, Leila Zerrougui s’est inquiétée des violences qui persistent dans l’est du pays, y compris les attaques par les ADF, les groupes armés de Masisi et les violences inter-communautaires en Ituri, où plus de 350.000 personnes ont été déplacées et 733.000 ont besoin d’une assistance humanitaire.

Leila Zerrougui a enfin remercié les donateurs de leur généreuse contribution dans la riposte contre l’épidémie d’Ebola qui sévit également à l’est du pays et qui a tué au moins 1.700 personnes.

Clément Muamba

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de
Live tweets

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/bahati-lukwebo-et-thambwe-mwamba-lheure-du-duel/
#RDC #Senat #Elections2019 #Kinshasa #FCC #AFDC-A

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/le-desistement-de-guy-loando-balise-la-voie-a-eric-rubuye-comme-futur-questeur/
#RDC #Senat #Elections2019

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/26/formation-du-gouvernement-fini-le-suspense/
#RDC #gouvernement #tshisekedi #kabila

Load More...