Lancement de campagne au Sénat : Duel en chambre Haute !

Alix Tambwe mwamba vs modeste Bahati Lukwebo pour la présidence du sénat RDC

Ébullition au Sénat ce mercredi 24 juillet 2019 : Alexis Tambwe Mwamba et Modeste Bahati Lukwebo, deux « éléphants » de la politique congolaise, se sont confrontés pour gagner les voix des sénateurs d’ici le samedi 27 juillet, jour prévu pour l’élection du Bureau définitif de la chambre haute du Parlement congolais.

Dans un discours qu’il voulait sans doute ingénieux, rassembleur et mobilisateur d’autant que dans son propre camp la rébellion gagne du terrain, Modeste Bahati Lukwebo s’est focalisé sur le renforcement du rôle du contrôle parlementaire de l’Exécutif, sa volonté de promouvoir le rapprochement entre l’Etat, les provinces et les entités territoriales décentralisées et sur des réformes ambitieuses censées conquérir un auditoire manifestement acquis au FCC.

Tambwe Mwamba, le candidat du Front commun pour le Congo (FCC), illustre de toute évidence, à travers son intervention, l’expérience mais aussi la sérénité d’une victoire qui semble déjà avoir les couleurs du FCC. Le Sénat doit conforter son rôle en tant qu’institution stratégique de la RDC en contribuant à l’adoption des lois qui touchent directement les intérêts de la population, s’est-il livré devant ses pairs.

Réaliste, le candidat FCC s’est notamment exprimé sur la mise en œuvre de la caisse de péréquation considérée par plusieurs comme un régulateur de l’équilibre voulu entre les provinces dont certaines rencontrent des difficultés majeures. L’élégance et l’humilité des deux protagonistes, considérés souvent comme intransigeants, ne font pas illusion : la confrontation demeure réelle d’autant qu’en politique rien n’est gagné d’avance.

Modeste Bahati semble jouer son avenir politique dans cet hémicycle qui a pris la coloration d’une arène de gladiateurs, constate un observateur qui estime que chaque coup porté à l’adversaire peut être fatal. Les applaudissements frénétiques de l’assemblée, lors du discours du candidat FCC, suffiront-ils à priver le candidat AFDC de sa quiétude ?

Le retrait de la candidature de Georges Makangu en faveur d’Alexis Tambwe Mwamba ne devrait que nourrir les doutes du camp Bahati opposé à une redoutable machine du FCC qui s’impose comme la force politique prépondérante en RDC.

Xavier Makengo

Laisser un commentaire

avatar
  Souscrire  
Notification de
Live tweets

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/bahati-lukwebo-et-thambwe-mwamba-lheure-du-duel/
#RDC #Senat #Elections2019 #Kinshasa #FCC #AFDC-A

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/27/le-desistement-de-guy-loando-balise-la-voie-a-eric-rubuye-comme-futur-questeur/
#RDC #Senat #Elections2019

https://congopolitis.net/index.php/2019/07/26/formation-du-gouvernement-fini-le-suspense/
#RDC #gouvernement #tshisekedi #kabila

Load More...